Scan-R

Home > La biométrie> L'iris

La biométrie> L'iris

L'iris

En ce qui concerne l'iris, l'individu se place en face du capteur (caméra) qui scanne son iris. Celui-ci représente quelque chose de très intéressant dans le domaine de la biométrie car il est toujours différent (même entre jumeaux, entre l'œil gauche et le droit, etc.), indépendant du code génétique de l'individu et de plus très difficilement falsifiable. En effet, l'iris présente une quasi-infinité de points caractéristiques (que certains comparent en nombre à ceux de l'ADN) qui ne varient pratiquement par pendant la vie d'une personne contrairement à la couleur de l'iris qui, elle, peut changer. Mais cela n'a aucune influence car les images d'iris obtenues par les capteurs sont en noir et blanc. La méthode employée pour la caractérisation d'un iris est celle brevetée par John Daugman. Après la numérisation de l'image de l'œil, le logiciel va déterminer le centre de la pupille et la zone où se trouve l'iris. Puis, sur deux secteurs angulaires, le logiciel y découpe des bandes de taille régulière et en génère un gabarit (IrisCode) à partir de l'analyse locale de la texture de l'iris. Ces informations sont ensuite traduites dans les différents logiciels permettant de nombreuses applications.